Le Journal des Décideurs

Industrialisation en Afrique de l’Ouest : Le Niger, le Tchad et la Guinée à la découverte de la GDIZ

0 393

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après la délégation de la BOAD, la GDIZ a enregistré, mercredi 22 septembre 2022, la visite de trois délégations de pays africains dont le Niger, le Tchad et la Guinée. Il s’agit pour les différentes délégations de s’inspirer du modèle du Bénin en matière de promotion de l’industrie.

Sylvestre TCHOMAKOU

Bien que toute nouvelle par rapport à nombre de plateformes industrielles dans la sous-région et en Afrique, la Zone industrielle de Glo-Djigbé de par son originalité inspire les pays africains qui veulent franchir le pas de l’industrialisation. Prévoyant la mise en place d’une industrie agro-pastorale pour mieux tirer profit de leur filière d’oignon de Bétail-Viande, de cuir et peau, une délégation nigérienne s’est déplacée, mercredi 21 septembre 2022, sur le site de la Zone économique de Glo-Djigbé pour s’imprégner du modèle de ce projet qui, en l’intervalle d’un an, a battu le record d’un des meilleurs projets de transformation économique sur le continent africain.

A l’image du Niger qui rêve d’un pôle industriel, le Tchad et la Guinée se sont également portés vers l’équipe de la GDIZ pour découvrir les fondements de ce modèle industriel unique au monde. Les trois délégations ont été accueillies par le Directeur général de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx), Laurent Gangbès et les responsables de la société en charge de l’aménagement du site, la SIPI-Bénin. Pour cette visite d’imprégnation, les différents piliers de la zone, le cadre de gouvernance, le niveau de mise en œuvre des travaux, la procédure d’installation des investisseurs, les infrastructures prévues ainsi que les avantages douaniers, commerciaux, fiscaux et sociaux ont été présentés aux délégations des trois pays qui, comme le Bénin, pourraient bientôt lancer leur pôle industriel avec l’appui du Groupe Arise. Passée la phase de présentation et de questions d’éclaircissement, les trois délégations sont allées constater la matérialisation à travers les installations en cours ainsi que le centre de formation aux métiers du textile qui, à ce jour, a déjà impacté plus de 2 mille jeunes, hommes et femmes.

Il est à noter que la délégation du Niger conduite par Amadou Allahoury, ministre, conseiller spécial du président et coordonnateur du programme agricole du Niger était composée de l’ancien ministre de l’Industrie du Niger, Amirou Malam Zaneidou; du représentant du Niger au Nepad à Johannesburg, Ibrahim Gourouza Magagi. Pour le compte du Tchad et de la Guinée, on note Amadou Adoum Forteye, l’ancien ministre tchadien ; Balla Mamady Camara, directeur national de l’industrie de la Guinée Conakry et Koly Kone, directeur général adjoint AGESPI (Agence d’Aménagement et de Gestion des parcs industriels (Guinée Conakry). A noter que ces échanges ont connu la participation de Elhadji Ndane Diagne, Senior General Manager Arise (Tchad, Niger, Guinée Conakry, Guinée Bissau) et du directeur de partenariat d’Arise Tchad, Hassane Arabi Abdelrazic.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.