Le Journal des Décideurs

02 ans d’appui au développement de l’agriculture : Le FNDA investit 10 milliards FCFA pour 201 projets agricoles

0 477

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Intervenant aux côtés des acteurs agricoles pour concrétiser la vision du gouvernement béninois, le Fonds national de développement agricole (Fnda) a bouclé deux (02) ans après la mise à sa disposition de 100 milliards FCFA pour rendre opérationnel son guichet 3. Sur l’Ortb, dimanche 07 août 2022, le Directeur général de l’institution, Valère Houssou a passé en revue les avancées.

S.T.    

Ne disposant pas de ressources minières pouvant lui assurer une croissance économique comme d’autres pays, le Bénin a fait l’option, depuis quelques années, de la diversification de son économie, accordant une priorité à l’agriculture. C’est dans ce courant que le gouvernement du président Talon a doté en juillet 2020, le Fonds national de développement agricole (Fnda). Deux ans après cet engagement renouvelé de l’exécutif au secteur agricole, des progrès ont été enregistrés. Avec cette dotation du gouvernement, le Fnda a facilité en douze mois d’exercice au profit du guichet 3, le financement de 201 projets agricoles portés par des groupes et des agrégateurs pour un montant global de plus de 10 milliards de francs CFA. Au nombre de ces projets, 49 ont bénéficié d’une bonification du taux d’intérêt, ce qui permet aux porteurs de profiter d’un taux d’intérêt réduit jusqu’à 2 % de leur emprunt. A en croire le Directeur général du Fnda, cet investissement a permis d’impacter 65 000 producteurs, toutes filières agricoles confondues. Des résultats rendus possibles grâce aux nouvelles facilités accordées aux exploitants agricoles, pour bénéficier des crédits. Il s’agit de l’octroi de financement aux regroupements d’au moins cinq (05) producteurs sans l’exigence d’une garantie. A travers cette nouvelle approche de financements que promeut le FNDA avec les Systèmes financiers décentralisés (SFD), l’objectif est d’accorder des crédits agricoles aux petits exploitants à un taux de 12% maximum contre la tranche de 18 à 24% autrefois pratiquée. A ce propos, le Dg, n’a pas manqué d’inviter les producteurs à aller au regroupement, et surtout se professionnaliser davantage. « Il est difficile d’aller chercher individuellement l’engrais pour la culture. Que les exploitants agricoles retiennent qu’il y a des facilités à se mettre ensemble pour produire », a expliqué Valère Houssou, Dg Fnda. Il poursuit en indiquant : « on ne demande pas autre garantie que le sérieux du demandeur (cluster). Nos bénéficiaires ont besoin d’être informés  et éduqués ». A noter qu’une fois le dépôt du dossier de financement est fait dans la Sfd partenaires du Fnda, le cluster entre en possession des fonds demandés dans moins de deux semaines. Rassuré de meilleurs jours pour le secteur agricole béninois, le DG Valère Houssou a invité les petits exploitants agricoles, d’ailleurs majoritaires de la chaîne, à se constituer en groupements formalisés pour bénéficier des crédits agricoles.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.