Le Journal des Décideurs

Financement des PME : La SFI annonce 12,88 milliards Fcfa pour l’Afrique de l’Ouest

0 413

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Société financière internationale (SFI) a annoncé le mercredi 3 août 2022 un investissement pouvant atteindre 12,88 milliards Fcfa dans Uhuru Growth Fund I. Ce financement sera exclusivement dédié à la croissance des PME et des entreprises dirigées par des femmes en Afrique de l’Ouest.

Félicienne HOUESSOU

Uhuru Growth Fund I, un fonds géré par Uhuru Investment Partners (Uhuru), une société de capital-investissement du marché intermédiaire en Afrique de l’Ouest bénéficie d’un soutien financier d’une valeur de 12,88 milliards Fcfa. Le soutien de la SFI comprend une prise de participation pouvant atteindre 10 millions de dollars provenant du capital de la SFI et 10 millions de dollars supplémentaires provenant du mécanisme de financement mixte du guichet du secteur privé de l’Association internationale de développement, qui aide à réduire les risques des investissements dans les pays à faible revenu. Selon le communiqué publié par la SFI, le fonds fournira du capital de croissance aux petites et moyennes entreprises (PME) de la région, y compris les entreprises dirigées par des femmes. L’accès au financement par actions est rare dans la région, représentant seulement 6 % du financement total collecté en Afrique de 2017 à 2021.

« Le fonds investit exclusivement dans les pays à faible revenu, en se concentrant sur les entreprises à forte croissance offrant des services aux consommateurs et financiers au Nigeria, au Ghana et en Côte d’Ivoire. Le fonds investira également dans des entreprises au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso. Au moins 25 % des entreprises dans lesquelles le fonds investit seront détenues ou dirigées par des femmes », peut-on lire dans le document. En plus de fournir des capitaux propres, Uhuru aidera les entreprises à améliorer leurs opérations, à sécuriser leurs relations bancaires et à se développer au niveau national, ainsi que dans les économies anglophones et francophones de la région.

Le financement par capital-investissement pour soutenir le développement

La SFI travaillera avec le fonds pour développer et mettre en œuvre des normes environnementales et sociales et améliorer la diversité des genres au sein du fonds et des entreprises dans lesquelles il investit. Pour l’associé d’Uhuru, Yemi Osindero, le soutien de la SFI a été crucial pour qu’un nouveau fonds comme le nôtre atteigne son objectif de collecte de fonds dans un environnement difficile. « Les entrepreneurs de nos marchés ont besoin de partenaires qui comprennent leurs défis et peuvent fournir non seulement le capital, mais le soutien nécessaire pour permettre à leurs entreprises de prospérer, d’avoir un impact et de réussir. Nous sommes impatients de nous associer à des entrepreneurs locaux passionnés pour développer leur entreprise et créer une valeur durable pour nos investisseurs et toutes les autres parties prenantes », a-t-il déclaré. L’investissement de la SFI dans Uhuru pourrait démontrer qu’investir dans des marchés privés sous-développés comme l’Afrique de l’Ouest, souvent perçu comme un risque plus élevé, peut générer des rendements pour les investisseurs avec un flux de transactions suffisant et potentiel de sortie. Car dira Kevin Njiraini, directeur de la SFI pour l’Afrique australe et le Nigéria, le financement par capital-investissement peut aider les petites entreprises à devenir de plus grands acteurs régionaux et proposer des produits innovants afin de soutenir le développement économique de la région.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.