Le Journal des Décideurs

Atelier de haut niveau sur le secteur privé : La stratégie d’IFC au Bénin au cœur des échanges

0 226

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les représentants du gouvernement et du secteur privé du Bénin participeront ce vendredi 13 mai à Cotonou à un atelier de haut niveau sur la stratégie de la Société financière internationale (IFC) au Bénin. Intitulée « IFC Day », cette journée de renforcement du secteur privé facilitera l’amélioration du climat des affaires au Bénin.

Félicienne HOUESSOU

Principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents, la Société financière internationale a pour mission de promouvoir le développement économique et améliorer les conditions de vie des populations en favorisant l’essor du secteur privé dans les pays en développement. Pour mieux atteindre son objectif au Bénin, la filiale de la Banque mondiale annonce l’IFC Day qui est une journée dédiée au renforcement du secteur privé au Bénin. Selon le communiqué publié par l’institution, cette journée permettra de discuter de la stratégie d’IFC au Bénin et de la manière dont l’institution déploie des investissements et des services-conseils pour stimuler la croissance et favoriser la création d’emplois et d’opportunités dans les marchés émergents en Afrique et dans le monde. «  Les discussions porteront notamment sur la stratégie et la proposition de valeur d’IFC au Bénin, le Programme d’action du gouvernement (PAG II, 2021-2026) et le renforcement des secteurs prioritaires pour le développement économique du pays, notamment l’agro-industrie, le logement et les services financiers numériques », peut-on lire. L’événement enregistrera la participation de Sérgio Pimenta, vice-président régional d’IFC pour l’Afrique, ainsi que les directeurs d’IFC en Afrique représentant les secteurs des infrastructures, de l’industrie manufacturière, de l’agroalimentaire, des services et des industries financières. Sérgio Pimenta dirige l’ensemble des opérations de conseil et d’investissement dans la région. Il est à la tête d’un portefeuille d’engagements de 13,3 milliards de dollars et d’une équipe de 700 personnes dont l’objectif est de mobiliser le secteur privé pour relever les défis urgents du développement dans les domaines de la finance, des industries manufacturières, de l’agroalimentaire, des services et des infrastructures. Romuald Wadagni, ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, conduira la délégation du gouvernement béninois.

Renforcer le soutien d’IFC au Bénin

Rappelons que l’IFC a ouvert son bureau pays à Cotonou en octobre 2019 en vue d’intensifier ses activités au Bénin. Un responsable pays, Cyndo Obre, a été nommé en novembre 2020. Ce dernier travaille en étroite collaboration avec le gouvernement et d’autres partenaires afin de renforcer le soutien d’IFC en faveur du secteur privé béninois dans les secteurs clés pour la croissance et l’emploi, en particulier l’agroalimentaire, l’énergie, les marchés financiers et le tourisme, en tirant notamment parti des opportunités offertes par la révolution numérique et les partenariats public-privé. En effet, la Société financière internationale est active dans plus de 100 pays et consacre son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et de débouchés dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2021, IFC a engagé un montant record de 31,5 milliards de dollars au profit de sociétés privées et d’institutions financières dans des pays en développement, mobilisant ainsi les capacités du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée dans des économies aux prises avec les conséquences de la pandémie de COVID-19.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.