Le Journal des Décideurs

Recrutement à la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé : La jeunesse de Zè entretenue sur l’offre de 1000 emplois dans le textile

0 249

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En vue du démarrage prochain des activités industrielles dans la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé, les unités industrielles textiles en cours d’installation ont lancé le recrutement de leurs premiers employés. Hier  jeudi 13 janvier 2021, les jeunes de Zè, en présence des responsables du conseil communal, du représentant de l’ANPE et de la SIPI-Bénin SA, ont été informés sur ce recrutement au profit des industries textiles. 

Bidossessi WANOU

Dans le cadre de la deuxième réunion foraine marquant le lancement officiel du processus de recrutement des 1000 premiers salariés des unités textiles de la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé, l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex), la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (SIPI Bénin SA) en collaboration avec l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) ont échangé avec les jeunes de la commune de Zè sur la première vague de recrutement de 1000 jeunes âgés de 18 à 30 ans, sachant lire et écrire le français avec un niveau d’études secondaires. Premier adjoint au maire de Zè, Antoine Houessou a salué l’intérêt de cette initiative qui vient à point nommé, vu la grande mobilisation de la jeunesse,ce qui traduit le besoin important en emplois. Le PAM a salué  la mise en place de cette zone économique «qui constitue un pôle de développement économique non seulement pour les communes environnantes mais pour le Bénin entier». Et pour que Zè parvienne à en tirer le maximum de profit, il a invité tous les jeunes présents et répondant aux critères de sélection à s’inscrire massivement sur la plateforme pour accroître la chance dela commune de Zè de disposer de nombreux travailleurs. Selon les directeurs généraux de la SIPI-Bénin, l’APIEx et de l’ANPE, «  l’objectif de ce programme est d’offrir aux groupes d’investisseurs, aux industries textiles,  qui s’installent au Bénin, du personnel bien formé et qualifié ». Selon Inès Nansri, Directrice des ressources humaines de laSIPI-Bénin SA, il s’agit ici de la première phase du programme prévue du 14 au 30 janvier, dont l’enregistrement se déroulera sur la plateforme www.azoli.bj et dans les treize antennes de l’ANPE. C’est dire que les postes disponibles sont ouverts à tous les candidats venus de partout au Bénin pourvu qu’ils remplissent les critères. Des phases de sélection suivront afin de retenir un premier effectif  de 1000 jeunes en Avril. D’autres vagues de 1000 suivront notamment en Août et en décembre, ce qui fait un total d’offre de 3000 emplois pour ce programme qui durera huit mois,a expliqué Inès Nansri.Selon WilfreedGbessi, représentant de l’ANPE, «il y a tout un accompagnement prévu par le gouvernement pour permettre aux jeunes de postuler à cette offre». C’est le cas du dispositif Azoli en plus duquel, le représentant de l’ANPE a annoncé la mise à disposition de six agents enregistreurs qui passeront dans les arrondissements avec l’appui de la mairie pour aider les jeunes désireux de s’enregistrer sur la plateforme. Aussi, des séances de préparation sont prévues à l’intention des présélectionnés pour leur permettre de passer le cap et après leur recrutement, ils suivront d’autres formations complémentaires. Pour finir, Bernard Houessou, deuxième adjoint au maire de Zè  a invité les jeunes de la commune à s’inscrire nombreux comme ils se sont mobilisés par millier pour venir s’informer.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.