Le Journal des Décideurs

Baisse des taux d’intérêt nominaux appliqués par les banques au Bénin

Activités économiques en 2020

0 422

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les taux d’intérêt nominaux appliqués par les banques sur les dépôts de la clientèle ont globalement chuté dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Selon le rapport sur la situation de l’inclusion financière dans l’Uemoa au titre de l’année 2020, le Bénin n’est pas épargné par cette baisse de performance.

Félicienne HOUESSOU

Les taux d’intérêt nominaux appliqués par les banques sur les dépôts de la clientèle, dans l’espace Uemoa ont connu une baisse de 21 points de base, pour se situer à 5,13% en 2020 contre 5,34% en 2019. Le rapport sur la situation de l’inclusion financière dans l’Uemoa au titre de l’année 2020 indique qu’avec 5,54%, le Bénin fait partie des pays ayant enregistré les plus forts taux, malgré la baisse. Il est devancé par le Burkina Faso qui a enregistré le taux d’intérêt nominal le plus élevé (5,79%), suivi du Niger (5,65%) et du Togo (5,62%). La Guinée-Bissau et le Sénégal affichent, quant à eux, des taux moins attractifs, respectivement de 4,59% et 4,65%. De même, les taux d’intérêt appliqués sur les crédits accordés par les banques à la clientèle ont régressé de 9 points de base, pour ressortir à 6,59% en 2020 contre 6,68% en 2019, suivant la même tendance baissière depuis 2012. Par pays, les crédits accordés par les banques à leur clientèle sont ressortis moins onéreux au Sénégal (5,84%), en Côte d’Ivoire (6,39%), au Burkina (6,93%) et au Bénin (7,16%). En revanche, ils se révèlent plus chers au Niger (8,48%) et en Guinée-Bissau (8,42%). De façon globale, les taux d’intérêt ont connu des évolutions contrastées au niveau de l’Union. Les taux d’intérêt nominaux des dépôts au niveau des banques ont diminué dans tous les pays, sauf au Bénin (+19 points de base) et au Togo (+6 points de base). Les taux d’intérêt débiteurs des banques ont, eux, diminué dans les pays de l’UEMOA, au cours de la période sous revue, à l’exception de la Côte d’Ivoire (+5 points de base), du Mali (+16 points de base) et du Sénégal (+3 points de base). Deux indicateurs sont retenus pour apprécier « l’accessibilité-prix » des services financiers et appréhender, en partie, la « qualité » de ces services au sein de l’Union. Il s’agit : du taux d’intérêt nominal des dépôts (TINd), qui mesure la rémunération des dépôts des épargnants au niveau des banques et des SFD ;  du taux d’intérêt nominal des crédits (TINc), qui renseigne sur les coûts supportés par les clients pour accéder aux crédits octroyés par les banques et les SFD. En l’absence de statistiques homogènes sur les taux d’intérêt appliqués par les SFD, seuls ceux pratiqués par les banques ont été retenus dans cette analyse.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.