Un site utilisant WordPress

Rencontres Africa 2019:Opportunités d’investissement et coopération Sud-Sud

0 71

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les rencontres
Africa seront à leur quatrième édition cette année. Prévues pour se dérouler
les 21 et 22 octobre 2019 à Skhirat – Centre International de Conférences
Mohammed VI au Maroc puis les 24
et 25 octobre 2019  au Diamniadio
– Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD)  du Sénégal, cette messe d’affaires mobilisera
plus de 5000 décideurs d’affaires privés dont 600 dirigeants français et 4000
africains en provenance de 24 pays du continent.

Bidossessi
WANOU

Plus
de 2000 rendez-vous d’affaires, des milliers de participants et de rendez-vous
B to B concrétisés. Quatre années d’expérience déjà au service du développement
et de la promotion des affaires en Afrique et en France. Les Rencontres Africa,
inconditionnelles tribunes de décideurs africains, français et d’ailleurs ont
fait leurs preuves et continuent d’impacter. Contrairement aux éditions antérieures,
la quatrième se déroulera dans deux pays à savoir le Maroc, les 21 et 22 puis
au Sénégal les 24 et 25 octobre 2019. Et pour cause, le choix de ces deux Etats
est justifié par les nombreux atouts économiques qu’ils offrent. Au fait
explique le comité d’organisation, « Le choix pour abriter ce rendez-vous
a été porté sur ces deux pays stratégiques considérés parmi les plus
prometteurs en matière d’opportunités d’investissement et de développement et
où des secteurs entiers comme la santé, les énergies vertes ou les technologies
sont des secteurs d’opportunités pour ces derniers ». Cette quatrième édition
est orientée vers des secteurs clés de développement. Ainsi, la santé, la ville
durable et les infrastructures en Afrique, l’agroalimentaire et l’agriculture
et enfin l’industrie et le digital seront les grands angles qui seront objets
de divers tables rondes et conférences et de panels de discussions. A
l’occasion, les investisseurs présents apprendront davantage sur ses diverses
pistes d’investissement, toute chose qui leur permettra de mieux s’orienter. L’Afrique
a des besoins importants qu’il faut travailler en mode projet croit savoir
en effet, Marc Hoffmeister, le commissaire général des Rencontres Africa qui dit
faire fois à la coopération entre les continents européen et africain et
spécifiquement entre l’Europe et le Maroc dans le cadre des problématiques de
développement en Afrique.

D’importants
atouts ; l’agrobusiness ciblé

Partant
du principe de la diversification de l’économie, principe qui s’inscrit
maintenant au cœur de la politique économique des Etats, nombre de secteurs
sont au cœur de cette édition. Toutefois, une part belle sera faite à  l’agri business. Sachant que l’Afrique se
révèle de plus en plus par ses performances agricoles,  l’agri business s’avère ainsi un secteur
d’opportunités pour les investisseurs et partenaires qui prennent part à
ce rendez-vous de développement. Cet atout est aussi perpétuellement renforcé
par de nouveaux dispositifs en l’occurrence, la mise en place récemment d’une
Zone de libre échange continentale (Zlecaf) annoncée pour faire grimper de 33%
le commerce sur le continent. C’est là, la preuve que  l’intégration économique préoccupe de plus en
plus le continent. Tout ceci est justifié par les statistiques de la Conférence
des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), qui ont évalué
à 11%  les Investissements directs
étrangers (IDE) en 2018 (world investments report). Toutes ces opportunités
sont à capitaliser et exposer à la faveur des  rencontres BtoB  pour lesquelles, les Rencontres Africa sont
devenues une référence. Pour cette édition, encore plus de 2000 rencontres BtoB
sont en vue. Le choix du Maroc reste aussi évocateur car le Royaume chérifien a
eu à abriter déjà une édition marquée par un éclatant succès. Il concède donc
un avantage de prouesse de l’organisation, et donc voudrait bien la rééditer, à
en croire Marc Hoffmeister, commissaire général des Rencontres Africa :
“Pour cette 4ème édition, le Maroc s’est imposé comme une évidence, et grâce à
la collaboration de l’AMDIE, qui est co-organisateur de cet évènement, nous
allons réaliser une édition exceptionnelle”. De grandes préoccupations de
business et le partenariat public privé sur le continent seront au menu des
échanges. Aux nombres des participants figurent plusieurs hommes d’Etats
africains, des ministres et de grands opérateurs qui ont fait leur preuve aussi
bien en Afrique et au-delà.Cette édition des  Rencontres Africa entende donc promouvoir les
opportunités d’investissement et la coopération Sud-Sud, à travers des
rencontres, conférences, ateliers et rendez-vous opportuns entre décideurs
européens et africains par une approche sectorielle.

Ainsi
que l’a récemment relevé Marc Hoffmeister, Commissaire général des Rencontres
Africa, l’édition 2019 va mettre un accent particulier sur les grandes
problématiques pour le business en Afrique et particulièrement sur le
financement et le partenariat public-privé. Du Maroc au Sénégal, les filières de l’agri business prendront une part
importante. « Selon l’Agence marocaine de développement des
investissements et des exportations (AMDIE),ce secteur (12%
de l’économie du Royaume) représente également de grandes opportunités
d’affaires, avec près de 150 milliards de dirhams d’investissements d’ici
2020 et la création de 1,5 million d’emplois supplémentaires. Parmi
les objectifs clés : la modernisation et la diversification des cultures,
ainsi que la mise en place d’un système de subventions et d’un fonds de
garantie de l’investissement.  Au Sénégal, ce secteur de l’agri business  représente aujourd’hui 60% de l’économie,
et des opportunités d’affaires sont à saisir pour la
fourniture de semences, matériel
d’irrigation, la digitalisation des pratiques, etc. Avec le
Plan Sénégal Émergent, d’importants programmes d’amélioration, de
renforcement et de modernisation de la base de production agricole sont mis en
œuvre. Le potentiel des investissements est grand ; les modèles de réussite
des années précédentes prouvent d’ailleurs l’efficacité des exploitants privés
sénégalais et étrangers ». C’est donc l’un des rares rendez-vous qui
révèle les énormes potentialités de l’Afrique au monde entier et favoriser de
nouvelles relations d’affaires

 Retour
sur Les « Rencontres Africa »

Initié
en 2016, les Rencontre Africa sont à la quatrième édition. Ce forum a réuni en
2018, 1945 participants dont 793 en provenance du continent africain
représentant 20 pays et, il a enregistré 3.879 demandes de rendez-vous. En
2017, les organisateurs avaient enregistré près de 4800 participants lors de
cette édition qui s’était  déroulée dans trois villes  africaines
(Abidjan, Nairobi et Tunis).
Rappelons également que la première édition de ce rendez-vous avait rassemblé
2400 participants en 2016 à Paris  et 29
pays africains y étaient représentés. En 2019, les Rencontres Africa se
tiendront pour la 2ème fois sur le continent africain, afin de pérenniser
l’esprit de réciprocité qui anime non seulement les organisateurs mais surtout
les participants! Chaque année, les dirigeants d’entreprise français et
africains profitent de ce rendez-vous d’affaires pour développer leurs
relations commerciales et nouer de nouveaux partenariats variés. Les Rencontres
Africa ont à cœur d’impliquer au plus haut niveau les autorités politiques et
économiques pour permettre l’appropriation de ces manifestations par les
participants africains.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.