Le Journal des Décideurs

Transport maritime en Afrique de l’Ouest et du centre:Le Port autonome de Cotonou remporte le grand prix en transit

0 158

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Plus d’un million de tonnes de marchandises traitées au Port autonome
de Cotonou en mai 2019)

Le Port autonome de
Cotonou (Pac) vient de remporter le grand prix de la meilleure productivité en
matière de transit en Afrique de l’ouest et du centre par
la Fondation African Ports Awards.
C’était lors du 40e conseil
annuel de l’Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du
Centre (AGPAOC), qui s’est tenu du lundi 17 à jeudi 20 juin 2019 à Lomé au
Togo.

Abdul
Wahab ADO

La Fondation African Ports Awards, une association internationale qui œuvre pour l’excellence des ports africains a distingué plusieurs ports en Afrique de l’ouest et du centre par leurs efforts en transport maritime. Ainsi, le Grand prix de la meilleure productivité de terminal à conteneurs a été remis port de Téma (Ghana), celui en matière de transit au Port autonome de Cotonou (Bénin). Le Port de Lomé remporte le prix du meilleur hub de transbordement. Ces distinctions ont été décernées sur la base des données des années 2016, 2017 et 2018 fournies par le cabinet Codex, désormais considéré comme agence de notation des ports africains.  Au Total, 24 ports d’Afrique de l’Ouest, du Centre de la côte occidentale africaine s’étalant de la Mauritanie à l’Angola, étaient en compétition. Il faut mentionner que le Port de Lomé maintient ainsi, son hégémonie sur le segment du transbordement en Afrique de l’Ouest et du centre. « Le rôle de l’Etat est plus que déterminant dans la compétitivité des ports à travers les mécanismes de concession et de régulation des activités maritimes et portuaires», a confié Fogan Adegnon, le directeur général du port autonome de Lomé. Il faut préciser que c’est la troisième année consécutive que ce prix est décerné à la  plateforme togolaise en matière de transbordement. Pour le Port autonome de Cotonou, il poursuit sa compétitivité.

Plus d’un million tonnes de marchandises traitées au Port autonome de Cotonou en fin mai 2019

Au cours du mois de mai 2019, le Port autonome de Cotonou (PAC) a
enregistré un volume de 1 077 824 tonnes de marchandises, selon les
relevées statistiques du PAC. Les marchandises sont composées du  
riz en vrac, qui représente l’essentiel des produits dits «divers», en plus des
engrais, du coton en grain,  de poissons congelés en vrac, du fer, et de
lubrifiants.  Du 1er au 31 mai, le poumon de l’économie du Benin a enregistré 98
escales commerciales, portant le nombre d’escales pour la période allant de
janvier à mai 2019 à 467, soit une croissance de 7% en glissement annuel.
Cette performance réalisée est imputable aux navires
conventionnels, selon les données statistiques. « La hausse des escales des vraquiers est
remarquable : 60 escales sur la période cumulée janvier-mai 2018 contre
113 escales pendant la même période en 2019 ».
 L’analyse
des statistiques montre que le Port autonome de Cotonou a clôturé les cinq
premiers mois de l’année 2019 avec 4 655 854 tonnes de marchandises.
Il faut rappeler que selon la note de conjoncture économique, les activités du
port participent à 90% des échanges commerciaux et jusqu’à 60% du Produit
intérieur brut (PIB). Il contribue également de manière importante à la
mobilisation des recettes douanières (entre 80% et 85%) et aux recettes
fiscales (entre 45% et 50%). Le port autonome de Cotonou constitue donc le
poumon de l’économie béninoise.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.