Le Journal des Décideurs

Reformes économiques en Afrique: Les défis pour une croissance forte et inclusive au Bénin

0 252

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les reformes économiques amorcées dans divers pays Africains dont au Bénin par le gouvernement du Nouveau départ qui forcent l’admiration. Mais pour y parvenir quelques défis sont à relever notamment pour l’atteinte des Objectif du développement Durable(Odd).

Falco VIGNON 

Le Bénin fait des performances économiques pendant ces dernières années pour booster sa croissance et par ricochet son développement. Au nombre des performances, on peut citer selon les statistiques des institutions financières de la sous région et internationales, la consolidation des acquis sociaux et un cadrage macroéconomique caractérisé par l’accélération de la croissance économique (7,6% contre 6,8% en 2018), un environnement non inflationniste et une baisse du déficit budgétaire (2,7% contre 4,7 du Pib en 2018).   Pour maintenir le cap et atteindre les Objectifs du développement durable, plusieurs objectifs sont à relever dans divers secteurs au Bénin et dans les autres pays africains. Dans ce sens, pour un  secteur d’énergie propre et d’un coût abordable; il faut d’ici à 2030, garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables et modernes, à un coût abordable. Dans ce cadre, les projets en cours sont les  bienvenus.  En matière du Travail décent et croissance économique, il est recommandé par l’Organisation des Nations Unies,  de parvenir à un niveau élevé de productivité économique par la diversification, la modernisation technologique et l’innovation, notamment   en   mettant   l’accent   sur   les secteurs à forte valeur ajoutée et à forte intensité de main-d’œuvre. La mise en œuvre des réformes pour promouvoir des politiques axées sur le développement qui favorisent des activités productives, la création d’emplois décents, l’entrepreneuriat, la créativité et l’innovation et stimulent la croissance des micros entreprises et des petites et moyennes entreprises et facilitent leur intégration dans le secteur formel, y compris par l’accès aux services financiers constitue un des défis.

D’ici à  2030,  parvenir  au  plein  emploi productif et garantir à toutes  les femmes et à tous les hommes, y compris les jeunes et les personnes handicapées, un travail décent  et un salaire égal pour un travail de valeur égale. A l’horizon 2030, élaborer et mettre en  œuvre des politiques visant à développer un  tourisme durable qui crée des emplois et mette en  valeur la culture et les  produits locaux en est une priorité pour les gouvernements.

 

Industrie, Innovation et Infrastructures en Afrique et au Bénin

 

Dans les perspectives d’une croissance forte et inclusive, d’autres défis sont importants pour l’industrialisation. Il est demandé aux pays africains notamment au sud du Sahara, de mettre en  place une infrastructure de  qualité, fiable, durable et résiliente, y compris une infrastructure régionale et transfrontalière, pour favoriser le développement économique et le bien-être de  l’être humain, en  mettant l’accent sur un  accès universel, à un  coût abordable et dans des conditions d’équité ;  Promouvoir une  industrialisation  durable qui profite à tous et, d’ici à 2030, augmenter nettement   la   contribution   de   l’industrie à l’emploi et au produit intérieur brut, en fonction du contexte  national, et la multiplier par deux dans les pays les moins avancés ; Renforcer la recherche  scientifique, perfectionner  les  capacités   technologiques des  secteurs   industriels  de  tous   les  pays, en particulier des pays en développement, notamment  en   encourageant  l’innovation et  en  augmentant nettement le nombre  de personnes travaillant  dans  le  secteur  de  la recherche-développement pour 1 million d’habitants et en accroissant les dépenses publiques  et  privées  consacrées  à  la recherche-développement d’ici à 2030.

 

Une réduction des  Inégalités       à l’horizon 2030

 

D’ici à 2030, il est demander aux Etats africains  dont le Bénin, de faire en sorte, au moyen d’améliorations progressives, que les revenus des 40 pour cent les plus pauvres de la population augmentent plus rapidement que le revenu moyen national, et ce de manière durable ; autonomiser toutes les personnes et favoriser leur intégration sociale, économique et politique, indépendamment de leur âge, de leur sexe, de leur handicap, de leur race, de leur appartenance ethnique, de leurs origines, de leur religion ou de leur statut économique ou autre ;  Assurer l’égalité des chances et réduire l’inégalité des résultats, notamment en éliminant les lois, politiques et pratiques discriminatoires et en promouvant l’adoption de lois, politiques et mesures adéquates en la matière.

Des Villes et communautés durables, un autres défis

 

D’ici à 2030, les chefs d’Etat et de gouvernement doivent mettre en place des réformes pour : assurer l’accès de tous à un logement et des  services de base adéquats et sûrs, à un coût abordable, et assainir les quartiers de taudis ;  renforcer l’urbanisation durable pour tous et les capacités de planification et de gestion participatives, intégrées et durables des  établissements humains dans tous les pays ; réduire considérablement le nombre de personnes tuées et le nombre de personnes touchées par  les catastrophes, y compris celles d’origine hydrique, et réduire considérablement le montant des  pertes économiques qui sont dues directement à ces catastrophes exprimé en proportion du produit intérieur brut mondial, l’accent étant mis  sur la protection des  pauvres et des  personnes en situation vulnérable.

Une Consommation et production responsables        , une nécessité

Dans le cadre environnemental des efforts sont à faire. Il s’agit pour les pays à l’horizon 2030, de parvenir à une gestion durable et à une utilisation rationnelle des  ressources naturelles.

12.5 D’ici  à  2030,  réduire  considérablement  la  production  de   déchets  par   la  prévention,  la réduction, le recyclage et la réutilisation ;  Promouvoir  des  pratiques  durables dans le cadre de la passation des marchés publics, conformément aux politiques  et priorités nationales ; faire en sorte que toutes les personnes, partout dans le monde, aient les informations et connaissances nécessaires au développement durable et à un style de vie en harmonie avec la nature ; Mesures relatives à lutte contre les changements climatiques ; Renforcer, dans tous les pays, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat.

Les autres défis pour les Etats

Dans  la Vie aquatique,   D’ici à 2020, il parait important pour les chefs d’Etat, de gérer et protéger durablement les écosystèmes marins et côtiers, notamment en renforçant leur résilience, afin d’éviter les graves conséquences de leur dégradation et prendre des mesures en faveur de leur restauration pour rétablir la santé et la productivité des océans ;  D’ici à 2020, préserver au moins 10 % des zones marines et côtières, conformément au droit national et international et compte tenu des meilleures informations scientifiques disponibles. Il est recommandé : de  garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau  douce  et des services connexes, en particulier des forêts, des zones humides, des montagnes et des zones arides, conformément aux obligations  découlant des accords internationaux ; promouvoir la  gestion  durable  de tous les types de forêt, mettre  un terme  à la déforestation, restaurer les forêts dégradées et accroître considérablement le boisement et le reboisement au niveau  mondial. D’ici à 2030, lutter contre  la désertification, restaurer les terres et sols dégradés, notamment les terres touchées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et s’efforcer de parvenir à un monde  sans dégradation des sols est un défis à relever. Par ailleurs, dans le  cadre institutionnel,  pour une Paix,  une justice et des Institutions efficaces ; il est demandé       de  Mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants ;  Promouvoir  l’état  de  droit  dans l’ordre interne  et international  et garantir à tous un égal accès à la justice ;  Réduire nettement la corruption et la pratique  des pots-de-vin sous toutes leurs formes ;  Mettre  en place  des institutions efficaces,  responsables et transparentes à tous les niveaux ;  D’ici à 2030, garantir à tous une identité juridique, notamment grâce  à l’enregistrement des naissances. La prise en compte  des défis cités plus permettra à l’horizon, d’atteindre une croissance économique forte et inclusive dans les pays africains et notamment au Bénin.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.