Le Journal des Décideurs

Capitales africaines:  « Kutonu », la nouvelle série sur la chaîne A+

0 204

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le groupe Canal + a animé une conférence de Presse le jeudi 25 octobre 2018. L’objectif de cette rencontre était d’annoncer aux hommes de médias le lancement de la nouvelle série « Capitales africaines : Kutonu» qui sera diffusée sur la chaine A+ à partir du 1er novembre 2018.

En prélude au lancement officiel de la série « Capitales africaines: Kutonu » sur A+, la chaîne des séries africaines, le Directeur général de Canal + Bénin et certains responsables de ladite chaîne ont présenté la série « Kutonou » à la presse béninoise. Après de grandes séries comme ‘’Conakry’’, ‘’Le Grin’’ ou encore « Bamako » diffusées sur la chaine A+ des bouquets Canal+, c’est le tour de ‘’Kutonu’’. Pour Cléli Azokpota, Directrice des acquisitions de la chaîne A+, la série « Kutonu » cadre parfaitement avec la ligne de A+ à cause des thématiques abordées. « Capitales africaines dont Bamako est actuellement en diffusion sur nos antennes, Cotonou à partir du premier novembre et Niamey et Yaoundé qui seront les prochaines capitales à l’honneur sur A+ », a t-elle annoncé. Pour le Directeur général de A+, Damiano Malchiodi, la série « Kutonu » fait partie d’une grande collection, qui permet de développer et de faire la promotion des talents africains et béninois. «Kutonu » appelé Cotonou fait partie d’une grande collection qui s’appelle « Capitales africaines » qu’on a initiée il y a quelques années avec son producteur. Cette collection avait pris naissance avec ’’Bamako’’», a t-il expliqué. En effet, ‘’Capitales africaines’’ est la grande collection initiée par la société de production Scénarii avec le soutien de la chaîne A+. Cette production panafricaine a un objectif commun d’immersion dans la vie quotidienne des populations africaines, mais également de valorisation de leur richesse culturelle à travers ‘’les traditions, les passions, les espoirs’’. Selon les explications du producteur de la série ‘’Capitales africaines’’, Jean-Noël Bah, l’idée de ce projet est partie d’un constat, qui est le constat d’immigration des jeunes, car ils ne font plus confiance aux politiques nationales. « Ce que nous voulons leur apporter, c’est de leur dire de regarder comment nos capitales sont belles, de regarder les options que nous offrent les différentes capitales dans lesquelles vous vivez, c’est pour dire qu’on peut développer nos capitales, on peut être heureux dans nos capitales », a-t-il précisé. Ainsi, ‘’Capitales africaines : Kutonou’’ est un décryptage de la vie sociale, économique et politique vécue par les habitants de la ville de Cotonou. Elle met en lumière les réalités telles que le vodoun, la cybercriminalité, les réseaux sociaux et la migration. Cette série a été réalisée par un jeune réalisateur béninois et rassemble plusieurs acteurs locaux. A en croire le réalisateur, Ayéman Aymar Esse, ‘’Kutonou’’, l’idée est de pouvoir raconter ce qu’il y a de spécifique à Cotonou. « Nous avons abordé la thématique telle que la migration, le vodoun, l’utilisation des réseaux sociaux, la génération tête baissée, qui a conduit à la thématique de la Cybercriminalité », a t-il indiqué. ‘’Capitales africaines : Kutonou’’ est composé de 26 épisodes de 26 minutes.

A+, un nouveau positionnement

A+ se positionne comme la chaîne qui fera rayonner les séries africaines sur tout le continent et même au-delà. Désormais, A+ devient la chaîne des séries africaines, avec une nouvelle formule et une nouvelle grille… La chaîne évolue et consacre 100% de son antenne aux séries africaines réalisées partout sur le continent. Diffusée, 24/24, tous les jours de la semaine, A+ propose, du lundi au vendredi, quatre (4) grands rendez-vous quotidiens. A+ Création: les séries francophones inédites, coproduites, achetées souvent traduites en français  par A+ pour ses téléspectateurs. A+ Nostalgie: les séries cultes à redécouvrir avec toujours autant de plaisir tel que « Les Bobodioufs», en diffusion depuis septembre. A+ Afronovelas : les séries novelas tournées sur le continent alliant romantisme et passion, avec la série « Mara, une femme unique» pour une nouvelle saison. A+ Sagas: « Casino », pour découvrir l’univers impitoyable du jeu depuis septembre. Poursuivant ainsi l’engagement du Groupe Canal + à soutenir la production africaine, rendez-vous le 1er novembre pour la nouvelle série ‘’Capitales africaines ». Rappelons que la chaîne A+, créée en 2014, est disponible dans les bouquets Canal +, sur le canal 21, commercialisée dans plus de 25 pays d’Afrique subsaharienne francophones. Le bouquet Canal+ offre différentes formules d’abonnement : Tout Canal+, Evasion+, Evasion et Access Canal+.

Félicienne HOUESSOU

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.