Le Journal des Décideurs

Protection de la côte à l’Est de l’épi de Siafato: Le Bénin obtient 448,8 millions de F Cfa du Fonds saoudien

0 216

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le financement du projet de protection de la côte à l’Est de l’épi de Siafato a été concrétisé ce vendredi 21 septembre 2018 dans les locaux du ministère de l’Economie et des Finances. La signature de l’avenant de l’accord de prêt et l’échange de para-feuille ont été faits entre le ministre de l’enseignement supérieur Marie Odile Atanasso, représentante du ministre de l’Economie et des Finances et le représentant du directeur général du Fonds Saoudien pour le Développement, Abdulelah Alsaadam.

Construire neuf ouvrages de protection pour sécuriser les infrastructures socio-économiques et installer les riverains dans l’emprise. Ces ouvrages sont constitués de huit épis (espacés d’environ un kilomètre, ce qui couvre un linéaire total de 8 km) de protection et d’un mur de revêtement. Dans ce cadre, le représentant du directeur général du Fonds Saoudien pour le Développement, Abdulelah Alsaadam, a signé avec le Gouvernement du Bénin, un accord de financement initial du projet de protection de la côte à l’Est de l’épi de Siafato. « Cet avenant fait suite au paiement au profit de la République du Bénin en août dernier d’un montant de 2,431 milliards de francs Cfa en remboursement des préfinancements effectués par le gouvernement du Bénin dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet », a indiqué Marie Odile Atanasso. En effet, selon les explications du ministre, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de protection de la côte à l’Est de l’épi de Siafato, le Bénin a obtenu du Fonds Saoudien pour le Développement (Fsd) deux financements. Il s’agit d’un prêt initial d’un montant de 6 milliards de francs Cfa environ et un prêt additionnel de 3 milliards de francs Cfa environ. « Les travaux relatifs audit projet sont entièrement achevés et leur réception définitive prononcée. Le financement additionnel est entièrement décaissé tandis que le financement initial présente un solde d’environ 448,8 millions de francs Cfa, objet du présent avenant », précise Marie Odile Atanasso. Rappelons que le portefeuille du Fsd sur la période 2008-2018 s’élève à 30,7 milliards de francs Cfa et couvre, outre la protection côtière, les secteurs des infrastructures routières, de l’hydraulique villageoise, de l’agriculture et de la santé. Le fonds est intervenu entre autres dans l’achat d’intrants agricoles et de pesticides, la construction d’infrastructures publiques…. Son objectif est de contribuer à la croissance économique dans les pays en développement à travers le financement de projets sous forme de dons ou de prêts souverains concessionnels. « A travers cette signature, le fonds vient de boucler un cycle pour jeter les bases d’une coopération dynamique et fructueuse au service de l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises », a conclut le ministre de l’enseignement supérieur avant de témoigner toute sa gratitude au Fsd.

Félicienne HOUESSOU

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.