Le Journal des Décideurs

« Jeudi du patronat » de la CONEB:Les opportunités du Pag présentés aux chefs d’entreprises

0 143

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Initiée par la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb), la cinquième édition du « Jeudi du Patronat » s’est déroulée ce jeudi 18 janvier 2018 à Bénin Marina Hôtel de Cotonou. La CONEB se préoccupe de la participation effective des entreprises nationales à la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement béninois (PAG). C’est pourquoi la question était au centre des débats de cette édition du « jeudi du patronat », qui inaugure la nouvelle année 2018.
Félicienne HOUESSOU
Les chefs d’entreprises béninois s’unissent pour améliorer le climat des affaires et renforcer le partenariat public-privé au Bénin. C’est dans ce cadre que s’inscrit la réunion d’échanges entre chefs d’entreprises privées, institutions et membres du gouvernement, organisée par la CONEB. Placée sous le thème ‘’les entreprises du Bénin et le plan de développement économique à l’horizon 2021’’, cette rencontre a porté sur l’implication des entreprises béninoises à la réussite du PAG. Pour le Président de la CONEB, Albin Fèliho, cette édition du ‘’Jeudi du patronat’’ se présente comme un think tank qui a permis d’une part, aux membres du gouvernement présents d’expliquer les tenants et aboutissants du PAG ainsi que ses opportunités pour les entreprises nationales, et d’autre part, des chefs d’entreprises sont intervenus pour expliquer leurs attentes, leurs apports et leurs recommandations pour la réussite du plan de développement à l’horizon 2021. « Il a été question d’une sensibilisation car la faiblesse de la communauté des affaires au Bénin est telle que nous n’avons pas accès à des informations quand bien même elles nous concernent. C’est une séance d’information de manière à ce que chaque acteur entrepreneur puisse accéder aux informations qui lui permettent de développer ses affaires et ainsi contribuer au développement de la nation. Nous sommes heureux de voir que la salle s’est remplie avec une manifestation d’intérêt réelle », s’est-il réjoui. Plusieurs interventions ont permis de meubler le panel. Le président du Conseil des investissements privés au Bénin (CIPB), Roland Riboux a présenté les impacts du PAG sur l’entreprise, le conseiller spécial du chef de l’Etat a présenté une communication sur le PAG et comment le secteur privé pourrait apporter sa participation. Il a rappelé que le plan de développement du gouvernement se décline à travers 77 réformes, 45 projets phares et 229 projets prioritaires planifiés sur la période 2016-2021. « Nous voulons atteindre un taux de croissance d’au moins 6%. Mais si l’économie béninoise ne se développe pas, c’est parce que le climat des affaires ne permet pas aux investisseurs de rentabiliser leurs investissements. Le rôle du gouvernement c’est donc de faciliter la création de richesse et développer des mesures pour réduire la fiscalité », a-t-il indiqué. A cet effet, il a expliqué aux acteurs du secteur privé qu’aucun marché public n’est réservé aux entreprises étrangères. Il s’agit d’une question de compétence et de capacité. C’est donc aux chefs d’entreprises de savoir dans quelles mesures s’associer aux entreprises qualifiées. Le ministre de la justice, Joseph Djogbénou a pour sa part présenté une communication sur les réformes essentielles en matière de développement économique. A cet effet, il a étalé et expliqué les réformes déjà mises en œuvre sur l’accès aux financements, l’encadrement des opérations et prestations fournies par les banques, la réglementation de l’affacturage, les conditions d’accès à l’emploi salarié, les conditions de rupture de contrat de travail, … « Ceux qui assurent la force de notre économie ce sont les entreprises car elles créent l’emploi et facilitent l’accès à l’emploi. Ainsi, les entreprises privées sont les piliers du développement », a souligné le garde des sceaux. Tout était donc au rendez-vous pour faire de cette rencontre une tribune de chefs d’entreprises et de dirigeants d’institutions en vue d’accroître sa clientèle.
L’effectivité d’une croissance positive durable
Aujourd’hui plus qu’hier la création d’emplois reste un indicateur précieux dans le classement Doing Business d’une Nation. Il revient donc aux employeurs de s’organiser en fonction de leurs ambitions et de leurs intérêts afin de proposer aux gouvernants les réformes institutionnelles, juridiques, administratives et économiques nécessaires pour faire face aux exigences de l’ordre économique mondial en perpétuelle mutation. Or, au Bénin l’immense majorité de ces Entreprises pourvoyeuses d’emploi n’est pas prise en compte dans le cadre organisationnel actuel. C’est ce qui justifie la création de la CONEB conformément aux lois et règlements en vigueur en République du Bénin. Elle a initié le ‘’Jeudi du patronat’’ dans le but d’accompagner par des outils et statistiques actualisées, les chefs d’entreprises, à développer leurs entreprises en vue de l’effectivité d’une croissance positive durable. Il consiste à se réunir tous les derniers jeudis du mois autour d’un petit déjeuner assorti de débats, sur une thématique à la convenance du partenaire qui sponsorise sa réalisation. Il permettra à la CONEB d’aider efficacement les entreprises à résister aux chocs internes et externes qui pourraient intervenir. Il faut rappeler que la CONEB se propose entre autres, la gestion de l’accès au crédit avec le soutien des banques nationales, de la sous région, et internationales telles que Root Capital des Etats-Unis, la Banque européenne d’investissement et autres. Il s’en suit, l’assistance judiciaire, l’environnement des affaires, la justice dans les traitements entre les grosses et toutes petites entreprises. Il sera également mis en place un lobbying au profit des entreprises pour la gestion optimale de la dette intérieure par l’Etat, sans oublier de faciliter l’accès au marché public et la transparence requise.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.